La production


1. La culture en bassins

La spiruline est cultivée à Pernes-les Fontaines, sous serre
dans 550 m2 de bassins en circuit fermé prenant la forme d'un hippodrome. Elle réclame une température d'eau élevée (38°C),
un pH et une salinité précis.
Chaque paramètre ainsi que son alimentation en éléments minéraux sont suivis quotidiennement. L'agitation par des roues à aube la protège de la brûlure du soleil
et stimule sa croissance.


2. La récolte

Dans des conditions de température et d'ensoleillement idéales,
il est possible de réaliser une récolte par jour.
Des pompes amènent le liquide de chaque bassin vers son cadre de récolte.
Ces filtres très fins (30 microns) retiennent la spiruline.
Le liquide filtré, ou milieu de culture, repart vers son bassin afin de nourrir de nouvelles générations de spiruline pour la récolte du lendemain.



3. Le pressage

La pâte récoltée, ou biomasse, est placée dans un linge propre en nylon, à la maille très fine et résistante. Une presse en béton de 300 kg est abaissée et évacue le liquide restant à la filtration.
Nous obtenons la spiruline fraîche (80% d'humidité), directement consommable, excellente, mais difficile à conserver.




4. L'extrudage

Tout le secret d'une spiruline de qualité artisanale réside dans un séchage à la fois rapide et à basse température. Il faut pour cela transformer la spiruline fraîche en spaghettis très fins (1mm) et étaler ces spaghettis de manière régulière, ce qui demande un petit tour de main...
Afin que l'air puisse circuler au mieux, ces cadres sont conçus dans une toile à grosse maille et ressemblent à des moustiquaires. Il faut 2 cadres comme celui que vous voyez pour obtenir un sachet de 100g de spiruline.



5. Le séchage

Empilés sur des chariots, les cadres rejoignent le séchoir, une pièce traversée par un puissant courant d'air filtré à l'éntrée.
Règle d'or : ne jamais dépasser la température de 55°C qui détruirait vitamines et protéines.
Par une belle journée de mistral, l'opération dure moins de 4 heures. Par temps humide, il est possible d'utiliser un déshumidificateur en renfort.
En fin de journée, la spiruline sèche est récupérée dans un grand linge, brisée en paillettes régulières, pesée et mise en sachet le jour même.