Spiruline 2019, déjà la mi-saison

Bonjour les amis. Déjà la fin juillet, l’heure de tirer un premier bilan à mi-saison. La canicule du Vaucluse, la spiruline adore ! Elle pousse à toute vitesse, sèche à toute vitesse. La culture, les récoltes, tout va pour le mieux. Mais c’est après un mois de mai très pluvieux que je vous parle. Les kilos perdus à cette époque ne seront pas totalement rattrapés. Encore 3 mois de travail 7 jours sur 7 et nous serons fixés.

En attendant, la nouvelle ferme prend forme et je passe la saison à cheval entre les deux sites, toujours à Pernes les Fontaines. Culture, filtration et pressage sur l’ancien site… « Comme d’habitude », puis mise en spaghettis et séchage sur la nouvelle ferme. Cela me permet d’éviter les grosses chaleurs sous la serre, de profiter de la vue sur le Ventoux et cela fait du bien !

Côté qualité, le nouveau séchoir est merveilleux. Construit de mes blanches mains, climatisé, je régule désormais la température, l’humidité, ne dépasse jamais 35°C et assure une qualité impeccable, même par temps de pluie. Un gros boulot dont je vais me féliciter pour les 20 années à venir.

En témoignent le goût et l’odeur de ma spiruline. Il n’y en a pas ! Comme toujours, privilégiez la spiruline en paillettes, ce qui signifie qu’elle a été séchée à froid et méfiez-vous des comprimés, particulièrement s’ils sentent fort. Ne vous laissez pas embobiner !

Et pour commander, c’est toujours par ici, comme depuis 10 ans : http://spiruline-ventoux-luberon.fr/pages/boutique.html

Ce contenu a été publié dans La ferme, La spiruline. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *